Le Père Noël, mécontent, s’adresse à la nation Haïtienne

Crédit photo: www.bondyblog.fr

Crédit photo: www.bondyblog.fr

Dans une lettre adressée à la population haïtienne, ce jeudi 18 décembre, le « Père Noël » exprime ses mécontentements face à la conjoncture de crise à laquelle confronte Haïti depuis bien des temps. En cette période des fêtes de fin d’année, « Père Noël » met en garde toute tentative de boycotter les instants de joie, de bonheur, de partage, d’amour auxquelles les haïtiens ont droit, comme tous les citoyens du monde.

En voici la teneur !

Aujourd’hui, c’est avec consternation que je tiens à vous faire part de cette adresse qui reflète l’expression de ma pensée sur la conjoncture actuelle du pays. Du haut de mon fauteuil inconnu, j’entends tout bas les cris d’un peuple en souffrance qui aspire à une amélioration de ses conditions de vie. Je me sens tout à fait contrarié, particulièrement, par la situation de crise qui bouleverse l’état d’esprit de cette population assoiffée d’un nouvel air de paix, surtout en cette période des fêtes de fin d’année. Nous le savons tous, quoi qu’il soit trempé dans sa misère, il s’agit d’un peuple qui ne négocie pas ces moments de joie, de bonheur. Autant lui permettre alors d’en profiter sainement !

–  Qu’il me soit permis de rappeler que ce peuple de courage, qui vit déjà très longtemps dans l’attente cette vie meilleure, en a marre des agissements trop mesquins de ces principaux dirigeants qui refusent se mettre à la hauteur des responsabilités qui leur incombent. Depuis bien des temps, j’ai constaté que l’actualité en Haïti reste l’interminable crise politique orchestrée, à tort, par les différents acteurs sur la scène. Ces luttes pour le pouvoir ne font qu’affecter la borne marche de la société.

– En effet, dès sa montée au pouvoir, l’administration en place a fait face à une opposition qui lui mettait face à ses responsabilités, dont l’organisation à temps des élections pour le renouvellement des sénatoriales. Pour des raisons purement politiques, non pas dans l’intérêt de la population, ces dernières n’ont pas été tenues. Et depuis lors, c’est la pagaille. Le climat politique est pollué par des turbulences de toutes sortes. La méfiance des uns et des autres obstrue toute opportunité de sortie de crise.

–  D’un coté, le président de la République,  Michel J. Martelly, apparemment préoccupé, quant à la manière de procéder à la gestion de la crise, continue de consulter des acteurs sur la scène, même après avoir accepté les recommandations d’une commission présidentielle préalablement mise sur pied à cet effet. –          Alors que de l’autre coté se trouve une opposition à multiple têtes. Les modérés qui cherchent à faciliter le processus de dialogue avec le président_et les radicaux qui refusent systématiquement tout processus de dialogue, mais qui tiennent à l’occupation du béton, par l’organisation incessante de manifestations qui réclament, sans condition,la démission du chef de l’Etat. Voilà l’état de la situation !

Tous disent agir dans le strict intérêt de cette population. Mais vraisemblablement, personne ne semble connaitre ses véritables besoins, surtout en cette période de fin d’année caractérisée par la paix dans l’esprit et dans l’âme, le partage, l’amour. Aujourd’hui, moi, le « Père Noël », je sens plutôt meurtri par cette situation très tendue qui risque de tourmenter l’atmosphère festive que réclame normalement cette période. A cet effet, j’invite les acteurs concernés à observer une trêve à leurs chicanes politiques, leurs manifestations de rue pour permettre à cette population de s’organiser comme il se doit pour bien profiter du moment.

Au président de se mettre à la hauteur, en jouant la carte de la bonne volonté et de la sincère !

A l’opposition dite plurielle de faire le pas qu’il faut pour faciliter la résolution à la crise, dans l’intérêt de l’ensemble de la population !

A cette population de ne pas succomber aux jeux de manipulation des acteurs qui ne travaillent qu`à leur profit, puisqu’après tout, c’est encore et toujours elle qui en fait les frais !

En espérant que vous tiendrez compte de ma démarche, moi, Père Noël, je vous souhaite de passer une bonne période de fêtes de fin, dans la paix, la joie, le partage et l’amour !

Bien à vous !

Père Noël

Du haut de mon siège inconnu !

Worlgenson NOEL gensonoel@gmail.com

The following two tabs change content below.
worlgenson
Worlgenson NOEL (République D'Haïti) Je fais des études en Communication et en Psychologie. En tant que citoyen du monde, je porte mon regard sur ce qui se passe dans mon pays et ailleurs.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *