Haïti: Panique dans le champ des congrégations religieuses

Crédit photo:  solidariteflash.wordpress.com

Crédit photo: solidariteflash.wordpress.com

Depuis des jours, il se développe un phénomène triste en Haïti qui finit par nous interpeller comme citoyen évoluant dans la société : des attaques contre les congrégations religieuses. On nous l’aurait dit avant, nous ne l’aurions pas cru. C’était difficile d’imaginer que de tels événements soient produits dans notre société qui se veut de respecter, par-dessus tout, certains symboles de valeurs. C’est un fait ! Des malfrats, sans aucun scrupule, prennent pour cibles des groupes religieux. Cela a déjà engendré la panique dans ce secteur, si bien que les autorités s’empressent d’annoncer des mesures sécuritaires prises en leur faveur. 

De nos jours, hormis la question des élections, ce qui fait l’actu en Haïti, ce sont des attaques orientées contre les congrégations religieuses en Haïti. En effet, dès le début du mois de Mars, on en parle dans les médias. Plusieurs cas de violence et de cambriolage ont été enregistrés dans cette communauté. Des couvents ont été directement touchés et des sœurs agressées, sans compter la tentative d’enlèvement dont faisait l’objet un Monseigneur, recteur d’une université privée dans le pays. C’est la pagaille.  De la panique chez les sœurs en particulier, mais dans la toute la communauté religieuse se sentant ciblée en général.

Et guise de protestation contre ces actes, une marche silencieuse a été organisée par la Conférence Haïtienne des Religieux (CRH), le lundi 9 Mars 2015.  Pour les rassurer, cette semaine, tout en promettant de traquer les coupables, les autorités policières ont annoncé des mesures prises en vue de protéger ces communautés religieuses sur tout le territoire national.

Aujourd’hui, plusieurs catégories de gens dégagent des opinions sur cette réalité. D’un côté, certains pensent qu’il s’agit des actes liés au climat peu sécuritaire,quasi général, que connait actuellement le pays. D’un autre côté, certains autres pensent qu’il s’agit au contraire des attaques systématiques dirigées vers ce secteur religieux. Par cela, ils vont jusqu’à penser que la société est en passe de déperdition de respect pour les valeurs. En ce sens, s’attaquer à des figures morales du genre dans la société, c’est montrer manifestement que le pays a atteint un niveau de putréfaction considérable dans sa structure sociale. Plus rien ne semble avoir de valeur pour ces gens. C’est déplorable !

S’il faut s’attaquer réellement à ces actes d’insolence et de dédain dans la société, il importe de porter un regard sur la problématique des instances de socialisation en Haïti, notamment l’école et la famille. Ces canaux de transmission de valeurs sociétales doivent assumer leurs responsabilités, parce qu’ils participent, in fine, au devenir des citoyens. Ils modèlent leurs comportements et leurs attitudes dans la société. Cela dit, en clair, on peut considérer ces actes comme révélateurs d’un système éducatif en déchéance, en quête de restructuration profonde.

Plus que jamais, la société haïtienne doit se réveiller pour que de tels actes ne se reproduisent plus en son sein. Nous devons tous dire NON à des pratiques du genre. Tout le monde a pour devoir de protéger les valeurs qui tiennent l’image d’Haïti sur la surface de la planète.

Worlgenson NOEL

The following two tabs change content below.
worlgenson
Worlgenson NOEL (République D'Haïti) Je fais des études en Communication et en Psychologie. En tant que citoyen du monde, je porte mon regard sur ce qui se passe dans mon pays et ailleurs.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *